Temoignage : Chantal M. - avril 2017

Chantal M. - avril 2017

J'ai 65 ans. Après avoir fait 15 ans de dialyse et 8 ans de greffe, je suis, à nouveau en dialyse depuis le 15 février 2017.

J'ai commencé, début juin 2016, à consommer Alpha one (4 à 5 gr/jour).Je ne pouvais pas prendre synerboost : incompatibilité avec les immuno-suppresseurs. Je n'étais pas en forme. Mon greffon commençait à donner quelques signes de faiblesse. De plus,  15 ans de dialyse m'ont calcifie les artères des jambes et des bras. Je ne pouvais pas beaucoup marcher 10 à 15 mètres seulement. J'avais de très fortes douleurs dans les jambes.

Dès la fin du mois de juin, j'ai remarqué une nette amélioration de mon état de santé en général. Meilleur sommeil (plus réparateur), l'esprit plus clair, plus zen mais, surtout sur mes jambes. A présent, je peux marcher à plat très longtemps et même grimper des côtes.

En février, lorsque j'ai repris les dialyses, je pensais bien que l'AFA allait m'aider, mais pas à ce point. J'ai passé une semaine en clinique très difficile. Je suis rentrée très très abattue, sans force. Le lendemain de mon retour, les immunosupresseurs étant supprimés, j'ai pris 2 synerboost pour la 1ère fois. Dès le lendemain matin, je me suis levée, une autre femme ! Avec un super moral et l'envie de faire plein de choses.

INCROYABLE MAIS VRAI !!!

 Depuis, je prends 2 synerboost, 3 gr d'AFA. Je suis très en forme, je passe en dialyse le soir. Après une bonne nuit, je ne me souviens plus avoir dialysé la veille. Ce n'est absolument pas ce que j'ai vécu auparavant avec pourtant 10 ans de plus.

Depuis, je transmets cette information à d'autres personnes. Lorsqu'elles me font part de l'amélioration de leur bien être, c'est une grande joie : que du bonheur !!!

Date de dernière mise à jour : 05/11/2017

  • 1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.