SYNERTONUS

 

 

 

Synertonus 1

Bouton lien synerjh 4

                                       

      

 

                                                                                  

                                                                 

 SYNERTONUS 180 gélules : 62,00EUR    

Votre commande s'effectue sur le site officiel de Syner-j Health qui vous garantira un paiement sécurisé.Lors de votre commande il vous sera demandé si vous connaissez votre n°Conseiller :

Cliquez sur "oui je connais mon n° Conseiller" .

Le numero mandataire apparait en bas de votre formulaire d'inscription : Numero Mandataire : 33101617

Consommation recommandée : -2 gélules par jour, en une seule prise.

 

SYNERTONUS® : Description Détaillée :

Eau de mer + Asc2P + AphanizomenonLa bonne équation de votre vitalité

 

 

 

 

Reminéralisation : L’eau de mer contient 84 minéraux

Nutrition intense de vos cellules : L’AFA contient 115 micronutriments

 

Le complément alimentaire le plus riche existant à ce jour sur le marché mondial !

 

 

Synertonus etiquette

 

 

SynerTONUS® contient une forme rare de Vitamine C, l’Asc2P,

de la Vitamine B3, de l’eau de mer atomisée : 

Le meilleur de l’eau douce et de l’eau de mer associés dans une formule unique !

Composants:

 

  • Eau de mer atomisée :

Les vertus de l’eau de mer sont connues depuis les prémices de la médecine moderne qui remontent au temps d’Hippocrate. Son utilisation thérapeutique a été développée au début du siècle dernier par le physiologiste français René Quinton. Le plasma marin contient des minéraux (sodium, potassium, magnésium, calcium, chlorures, sulfates, bicarbonates) en concentration mesurable et des oligo-éléments essentiels en faible quantité ou à l’état de trace comme l’iode, le fer, le sélénium, le cobalt, le cuivre, le zinc, etc. qui permettent une véritable « oligothérapie ». Les oligo-éléments en proportions équilibrées ont un impact sur le bon fonctionnement de notre organisme, même s’il sont présents en quantité infinitésimale.

 

 

  • Vitamine C Asc2P :

Acide ascorbique 2-phosphate (Asc2P) est une forme rare de la vitamine C qui est très efficace pour ralentir le raccourcissement des télomères in vitro.Une étude a montré que l'addition répétitive de l’Asc2P à des cellules endothéliales humaines in vitro ralentit le raccourcissement des télomères de 52-62%. Les auteurs ont émis l'hypothèse que le ralentissement du raccourcissement provient de la capacité de l’Asc2P à lutter contre les radicaux libres et à prévenir le raccourcissement des télomères qui est le résultat des dommages des radicaux libres et non de la division cellulaire.L’Asc2P est en effet une forme très spéciale de la vitamine C - il est environ 20 fois plus puissant que la forme classique de la vitamine C (acide L-ascorbique) et possède des propriétés spécifiques telles que la capacité de pénétrer facilement à l'intérieur des cellules et de la protéger contre l'oxydation intracellulaire.

  • Aphanizoménon Flos Aquaé :

L’algue bleu-vert est la plus ancienne forme de vie apparue sur la planète. Ayant traversé les époques sans aucun changement, elle est sans doute aussi la plus résistante.Elle tire de cette incroyable histoire des atouts uniques dont un cocktail de nutriments incomparable : acides gras essentiels, vitamine E, C, B9, calcium, fer, zinc...L'ABV sauvage est récoltée dans le lac Klamath supérieur, un site naturellement alimenté par le réseau hydrique des montagnes et fondé sur un sol volcanique extrêmement riche en minéraux. Cet écosystème unique au monde contribue au développement de cette nourriture exceptionnelle.SynerJ Health a mis au point un procédé breveté de déshydratation "Bioactive Deshydration", gage de préservation de l'algue bleu-vert.

 

 

  • Vitamine B3 :

La vitamine B3 est une vitamine hydrosoluble (soluble dans l’eau). Elle regroupe deux composés : l’acide nicotinique ou niacine et la nicotinamide ou niacinamide.L’organisme la synthétise en petites quantités, à partir du tryptophane, un acide aminé essentiel. Ce sont principalement les protéines animales (oeufs, lait, volaille, notamment) qui fournissent à l'organisme le tryptophane dont il a besoin pour fabriquer la vitamine B3. Pour cette production, le corps a aussi besoin de vitamine B6, B2 et de magnésium.

 

 

 

 

 

ATTENTION : 

Ce produit n'est pas un médicament c'est un complément alimentaire.Vous ne devez en aucune façon arreter un traitement en cours .Ces compléments alimentaires ne sauraient se substituer à une alimentation saine et équilibrée . Voir sur mangerbouger.fr

  • L'algue AFA et les cellules de moelle osseuse (CSMO)

    Article relayé voir adresse http en bas de page

    A propos des Cellules Souches :

    «  L’Algue Klamath , une nouvelle voie vers la 3ème médecine » 

    Le 28 mars 2009 a eu lieu à Paris une journée organisée par le GRETAC au cours de laquelle le Dr Sylvestre GARCIA a abordé le débat sur les cellules souches .

    Ce sujet de grande actualité et d’avenir mérite des explications scientifiques : 

    Les données traditionnelles en physiologie montrent que seules les cellules souches extraites d’embryons humains (CSE) possèdent des propriétés pluripotentes leur donnant la capacité de régénérer n’importe quel organe du corps et se révèlent prometteuses dans le traitement de diverses maladies dégénératives comme le Parkinson, l’Alzheimer, le diabète, certains problèmes cardiaques et dégénérescences du système nerveux. 

    Mais cela pose un grave problème d’éthique concernant les prélèvements de ces embryons humains ainsi que les manipulations génétiques que cela risque d’engendrer chez l’humain 

    Des recherches récentes semblent démontrer que les cellules souches adultes (CSA) produites par notre propre moelle osseuse possèdent des propriétés pluripotentes quasi identiques aux CSE , ce qui offre une alternative naturelle à ce problème d’éthique.

    Le moyen thérapeutique proposé consiste à stimuler le relâchement des CSA endogènes , ce qui élimine la nécessité de récolter et de manipuler génétiquement les CSE . 

    Lire la suite

  • Article algue afa et fibromyalgie

    Article relayé : voir adresse http en bas de page

    le blog de Brigitte Cesana

    Fibromyalgie et Syndrome de fatigue chronique, comment en venir à bout avec l’algue Afa (Klamath)

    30 janvier 2013 par admin | 5 Commentaires

    Fibromyalgie et Syndrome de fatigue chronique, ces nouvelles maladies.

    Le syndrome de fatigue chronique partage de nombreux points communs avec la Fibromyalgie, comme la fatigue bien sûr et les douleurs mais aussi le syndrome du côlon irritable, la dépression et même le syndrome de la guerre du Golfe!

    Les principaux symptômes identiques sont : douleurs musculaires et articulairesfatigue chronique et atteinte de la sphère cognitive (notamment mémoire et attention. La kyrielle des autres symptômes est également identique.

    Ces deux syndromes entraînent une perturbation du système immunitaire.

     

    La Fibromyalgie

    Si la fatigue existe dans la fibromyalgie, se sont surtout les douleurs ostéo-tendineuses localisées en des points précis et présentes depuis plus de 3 mois qui constituent la principale plainte et donc le motif de consultation médicale. La fibromyalgie est la pathologie qui partage le plus de points communs avec le SFC et qui peut donc poser un problème de diagnostic.

    Syndrome du colon irritable

    Il s’agit du dysfonctionnement du côlon, d’origine encore inconnu, et qui partage également de nombreux points communs avec la fibromyalgie. On suspecte la sérotonine d’être à l’origine de ces deux pathologies. Dans la fibromyalgie comme dans le syndrome du colon irritable, on constate une baisse de ce neuromédiateur. Dans le syndrome du côlon irritable, qu’on appelle aussi colopathie fonctionnelle, ce sont tout naturellement les troubles digestifs qui prédominent: douleurs abdominales, ballonnements dus à l’accumulation de gaz, constipation ou au contraire diarrhée.

    Le syndrome de la guerre du Golfe!

    Dans ce syndrome qui toucha les militaires, surtout américains et anglais, incorporés dans le Golfe Persique pendant la guerre en Irak au début des années 1990, la symptomatologie emprunte les signes présents dans le SFC, le syndrome du côlon irritable et la fibromyalgie.

    Quel soulagement peut apporter lalgue bleue AFA(Aphanizomenon flos-aquae)(algue Klamath) dans le traitement de ces maladies ?

    En 1995, un programme de recherche fut mis au point afin de mieux comprendre comment l’AFA (algue Klamath) agit.

    Cette approche révéla dans son ensemble que lAFA (algue Klamath) pouvait offrir des bienfaits dans les cas de déficiences immunitaires, rhumes et grippes, infections virales, fatigues chroniques, déficit dattention, dépression, rhumatismes, arthrite, colite, et fibromyalgie pour ne nommer que les principaux.

    L’AFA (algue Klamath) semblait agir sur les systèmes immunitaires et nerveux, ainsi que sur l’inflammation. Des études furent donc menées afin d’étudier l’effet de l’AFA sur le système immunitaire, le système nerveux et l’inflammation. Les résultats de ces recherches sont résumés ci-dessous.

     

    Système Immunitaire

    LAFA (algue Klamath) agit sur la mobilisation et la migration des lymphocytes, et cet effet se produit dans les quelques heures suivant la consommation.

    L’effet le plus marqué est une migration des cellules tueuses hors du sang vers les tissus.

    En effet, deux heures après la consommation dAFA, environ 40% des cellules tueuses quittent la circulation systémique.

    Le composé actif de l’AFA (algue Klamath) responsable de cet effet a été identifié comme étant un polysaccharide unique à l’AFA. Ce polysaccharide stimule de façon très significative la phagocytose des macrophages, première ligne de défense du système immunitaire.

    LAFA (algue Klamath) savère donc un produit naturel efficace pour préparer le corps à une réponse rapide en cas dinfection virale ou de développement de tumeur.

    Inflammation

    De nombreux témoignages concernant les bienfaits de l’AFA (algue Klamath) dans des cas de fibromyalgie, rhumatismes, d’arthrite, d’asthme, et autres affections de même nature ont depuis longtemps suggéré que l’AFA posséde des propriétés anti-inflammatoires.

    Vers la fin des années 1990, une série d’études fut publié décrivant les propriétés anti-inflammatoires de la phycocyanine, le pigment bleu unique aux algues bleues.

    En effet, en utilisant divers modèles d’inflammation chez la souris, la consommation orale de phycocyanine se révéla fortement anti- inflammatoire. Il fut par la suite démontré que le mécanisme d’action était une inhibition de la cyclooxygénase-2 (COX-2). COX-2 est une enzyme fortement impliquée dans le processus inflammatoire et les inhibiteurs de COX-2 sont bien connus pour leurs propriétés anti-inflammatoires, spécialement dans le traitement de larthrite.

    Il fut récemment conclut, après de nombreuses observations cliniques et une étude en bonne et due forme, que l’utilisation des coxibs comportait des risques élevés pour la santé (œdème, problèmes cardiovasculaires, arrêt cardiaque), en dépit de leur grande efficacité pour traiter l’inflammation. En offrant un pouvoir anti-inflammatoire trop important, les coxibs engendrent des effets secondaires dangereux.

    Par contre, comme la phycocyanine ne permet pas une inhibition totale de la COX-2, ces effets secondaires ne furent jamais rapportés avec lutilisation de lAFA (algue Klamath) et de phycocyanine après plus de 20 ans de présence sur le marché.

    LAFA (algue Klamath) se présente donc comme un traitement naturel efficace pour diverses affections liées à linflammation.

     

    Cellules Souches Et Régénération Tissulaire

    De toutes les découvertes faites sur l’AFA, la plus récente et la plus intéressante est certes celle concernant les cellules souches adultes

    Plusieurs études récentes ont démontré que les propriétés pluripotentes n’étaient pas l’apanage seulement des cellules souche embryonnaires, mais que les cellules souches adultes avaient  les mêmes propriétés régénératrices. En effet, des cellules souches adultes mises en présence de divers tissus deviennent rapidement des cellules de ce tissu.

    Au fil des années, plusieurs témoignages furent rapportés de guérisons ou d’améliorations assez exceptionnelles dans des cas de diabète, sclérose en plaque, Alzheimer, Parkinson, traumatisme crânien, et autre maladies.

    Après plusieurs années de travaux scientifiques, il a été démontré que lAFA (algue Klamath) contient effectivement deux composés actifs, l un stimulant le relâchement de cellules souches de la moelle osseuse et un autre, un polysaccharide, stimulant la migration des cellules souches vers les tissus.

     

    Conclusion

    Bien que les travaux scientifiques se poursuivent sur l’AFA afin de mieux définir son application clinique dans le cas de maladie précise, les études faites jusqu’à présent permettre de conclure que lAFA (algue Klamath) est un supplément alimentaire naturel exceptionnel, ayant des effets grandement bénéfiques sur les systèmes nerveux et immunitaires, de même que sur linflammation.

     

    http://brigittecesana.com/fibromyalgie-et-syndrome-de-fatigue-chroniqu/

    Lire la suite

Date de dernière mise à jour : 04/04/2018

  • 5 votes. Moyenne 5.00 sur 5.