Présentation de l'Algue Aphanizomenon

 

Klamath hand new 8

 

L'Algue Aphanizomenon Flos Aquae : L'Algue qui régénère

- Elle est l'aliment le plus complet au monde ( contient 115 micronutriments )

- 100% BIO 100% Naturelle 100% Sauvage .

- Couvre 100% de l'AJR en Vitamine B12.

- Contient 60 % Proteines ( contre seulement 22 % pour la viande rouge )

- Elle renforce les capacités mentales.

- Favorise le rajeunissement.

- Elle est aussi un puissant détoxifiant et source naturelle d’antioxydants.

- Stimule le systeme immunitaire et augmente le taux de cellules réparatrices.

 

L'Algue AFA ne peut pas etre cultivé, elle est donc prélevé directement dans le lac Klamath : son nom signifie « fleur de vie invisible de l'eau »

L'Aphanizomenon est une algue bleue-verte ou cyanobactérie, premier organisme apparu sur terre dans la « soupe primitive »il y a 3,5 milliards d’années. L'algue d'eau douce Aphanizomenon Flos-Aquae croît dans un biotope exceptionnel dans le centre sud de l'Orégon, aux Etats-Unis. 

Loin de toute pollution industrielle, à une altitude de 1300 mètres, le lac Klamath réunit toutes les conditions pour la photoshynthèse. Le site est naturel alimenté par un réseau de torrents et de cascades de montagne, sur un sol volcanique profond de 35 pieds extrêmement riche en sédiments et minéraux. L'eau circulante est renouvelée continuellement de sorte que l'ensemble du lac est complètement régénéré 4 fois par an. Cet éco système est totalement unique au monde par sa pureté, contribuant ainsi au développement abondant de cette nourriture sauvage nommée super ABV. Energétiquement parlant, chaque aliment (végétal ou animal) renferme les qualités inhérentes à son milieu.

La SABV ne fait pas exception : elle pousse naturellement et s'épanouit dans une eau pure gorgée de minéraux et autres nutriments essentiels à notre santé. Elle tire de cette incroyable écosystème des atouts uniques dont un cocktail de nutriments incomparables : acides gras essentiels, vitamine B12 , E, C, B9, calcium, fer, zinc...

 

Vidéo Récolte de l'Algue AFA :

De plus : Le lac Klamath est un sanctuaire pour un grands nombres de variétés de poissons et plus largement, pour la vie sauvage.

L'Aigle à tete blanche, sauvé de la dispartition grace à l'algue AFA :

Le versant nord-ouest, habité par l'aigle à tête blanche s'appelle justement bald eagle ridge. Symbole mythique des Etats-Unis d'Amérique ou de la marque Harley Davidson, cette espèce en voie de disparition à cause de la pollution de l'air se ressource grâce à l'algue du Lac Klamath. En effet, la pollution en CFC et pesticides notamment, entraînent chez cette espèce une incapacité à métaboliser le calcium due à uneliaison du toxique avec le chélateur. Leurs os deviennent fragiles et, pire encore, les coquilles sont écrasées pendant la couvée, tuant les embryons.

Sauvés de la disparition par le miracle Aphanizomenon Flos-Aquae, les aigles à tête blanche ont fait de cette région leur refuge et leur habitat pendant toute la période de reproduction. 

 

Eagle 1

 

 Cette Algue unicellulaire procaryote (qui ne possède pas de noyau) appartient au règne végétal, tout en possédant les caractéristiques des 3 règnes : 

 Comme les plantes et les autres algues, l’AFA utilise la photosynthèse pour produire du glycogène qui est stocké et utilisé par la cellule pour se nourrir,

 Du règne animal, elle tient sa membrane plasmique digestible composée de peptidoglycanes et d’amidon (au lieu d’une paroi pectocellulosique végétale),

 Et comme les bactéries, elle est adaptable et peut échanger de l'information génétique.Cousine de la Spiruline (qui est aussi une cyanobactérie) l’AFA Klamath contient environ 115 nutriments hautement assimilables : acides aminés, acides gras essentiels,glucides complexes,pigments antioxydants, enzymes, acides nucléiques.Elle se distingue cependant de la Spiruline par la présence de phyto-nutriments biologiquement actifs : l’AFAPhycocyanine, la Phényléthylamine, Et des polysaccharides actifs sur le système immunitaire et la stimulation des cellules souches adultes, que l’on ne retrouve pas dans la Spiruline.

VOIR ⇒ l'algue klamath pour retrouver le sourire

Une étude comparative multicritères effectuée sur 3 micro algues : 

Par rapport à la Spiruline et la Chlorella , L' Aphanizomenon montre un niveau de performances très supérieur sur tous les points suivants :

 Apport en phényléthylamine, polysaccharide,Omega 3 et phycocyanine

 Action sur les radicaux libres

 Action sur les lymphocytes, les cellules tueuses et les cellules souches adultes.

Voir les conclusions de l’étude comparative : ici

Voir aussi :  Classifications des algues2 1Classifications des algues2 1 (285.9 Ko)

 

 

Une Richesse nutritive hord du commun :

L’AFA a un profil nutritionnel extraordinairement complet et à haute biodisponibilité. Une technologie spécifique a été mise au point pour préserver la composition naturelle de l’algue, un procédé nommé Biodéshydratation active, permettant de conserver toute sa richesse. L'Algue Aphanizomenon Flos Aquae contient :

 

 

a) des acides aminés :

Tous les 20 acides aminés, dont dix essentiels dans une proportion identique à celle reconnue optimale pour le corps humain, donc assimilables (arginine : 41,20 mg/g, histidine : 10,50 mg/g, isoleucine : 25,20 mg/g, leucine : 41,20 mg/g, lysine : 25,60 mg/g, méthionine : 9,80 mg/g, phénylalanine : 18,90 mg/g, thréonine : 28,20 mg/g, valine : 24,70 mg/g). Parmi ces acides aminés, il y a les trois précurseurs de neurotransmetteurs : phénylalanine (18,90 mg/g), tryptophane (11,50 mg/g) et trypsine. Elle contient donc entre 60 et 70 % de protéines nobles.

 

b) des minéraux :

Le spectre complet des minéraux plus de 60 minéraux et oligoéléments identifiés, présents sous forme organique, donc assimilables, Elle est une des sources végétales les plus riches en calcium (6,6 mg/g), mais elle fournit également une quantité significative de fer (de 0,29 à 2 mg/g), de fluor (0,95 mg/g) et de vanadium (2-3 mcg/g) ;

 

c) des vitamines :

La gamme complète des vitamines (14), dont la vitamine E (280 mcg/g) et toutes les vitamines du groupe B, avec les vitamines B3 (4 000 mcg/g), B1 (250 mcg/g), B9 (40 mcg/g), B5 (1,55 mg/g) et, en particulier, une haute teneur en vitamine B12 sous forme assimilable (1 mg/g). Cette dernière est reconnue essentielle à la multiplication cellulaire. La biodisponibilité de la vitamine B12 issue de microalgues est encore un sujet controversé, mais une étude menée par l’équipe du Dr Scoglio en collaboration avec le Dr Luciana Baroni de l’Association végétarienne italienne, a montré que la vitamine B12 de la Klamath est beaucoup plus biodisponible que celle d’origine synthétique.

 

d) du carotène et des caroténoïdes :

Elle possède une forte teneur en carotène sous la forme cis et trans dans un rapport équilibré (300 mcg/g), ce qui permet sa bonne assimilation, De plus, la Klamath contient le spectre complet des 15 caroténoïdes, dont l’alpha et le gamma, mais aussi les principales xanthophylles, telles que la lutéine, la zéaxanthine, l’astaxanthine, la cantaxanthine et le lycopène. Les études ont démontré que seul ce spectre complet à l’état naturel présente l’action antioxydante la plus puissante par rapport au carotène de synthèse.

 

e) des antioxydants non caroténoïdes :

Parmi les autres substances antioxydantes, la Klamath contient une quantité importante de chlorophylle (1-1,5 %) ; des polyphénols, dont l’acide caféique ; des molécules spécifiques algales telles que les MAAs (mycosporine-like aminoacids) ou mycosporines algales ; et les AFAphycocyanines (AFA PCs).

 

f) des acides gras insaturés et polyinsaturés :

Elle est une des sources végétales les plus riches en omégas 3 (elle en fournit jusqu’à 15 mg/g, et en particulier l’acide n3 linolénique, acide gras essentiel à de nombreuses fonctions métaboliques) et omégas 6 dans la proportion retenue optimale par les nutritionnistes (2:1). Ce qui explique, en partie, sa capacité à normaliser le métabolisme des graisses (cholestérol, triglycérides). Cette capacité est due aussi à la puissante action hypocholestérolémiante des AFA PCs.

 

g) des pigments :

Nous avons déjà cité les phycocyanines, pigments bleu-vert, qui représentent environ les 10 % du poids sec de l’algue (10 mg/g) et qui, en plus d’une action antioxydante, ont des propriétés anti-inflammatoires très importantes, un effet neuroprotecteur et protecteur des membranes cellulaires, notamment celles du foie.

 

h) des polysaccharides et des peptides :

À forte action immunostimulante.

Cette microalgue bleu-vert contient aussi une bonne quantité de phényléthylamine (PEA) [2-3 mg/g], une amine endogène qui peut jouer un rôle de soutien de la neurotransmission, en particulier de la dopamine, comme on verra plus loin. Enfin, cette source naturelle et complète de nutriments et de molécules nutraceutiques est facilement assimilable par l’organisme (> 97 %), avec un fort effet synergique de son complexe d’actifs.

 

Propriétés régénératrices de l'Algue aphanizomenon :

Un extrait aqueux d'algue bleu verte contenant de fortes concentrations de phycocyanine a inhibé la croissance in vitro d'une lignée de cellules tumorales sur quatre, indiquant qu'au moins certains types de cellules tumorales peuvent etre directement sensible au killing (action de destruction) exercée par la phycocyanine. La consommation d'une quantité modérée d'Algue AFA ( 1.5 gramme ) se traduit par des modifications rapides du trafic des cellules immunitaires : 2 heures après l'ingestion de l'Algue AFA on observe une mobilisation généralisée des lymphocytes et monocytes . 

"Il a également été démontré que l’AFA augmente la production et la mobilisation de plusieurs types de cellules souches (Jensen et al. 2004, Jensen et al. 2007, Shytle et al. 2008). L’étude Shytle et al. 2008 évoque la capacité de l’AFA à augmenter la prolifération in vitro de cellules souches humaines. Cette étude montre que grâce à l’AFA, l’accroissement de la prolifération de moelle osseuse et de cellules CD34+ peut atteindre respectivement 25 % et 15 % par rapport à une référence.

Dans Jensen et al. 2007, une étude in vivo croisée, randomisée, en double aveugle, il a été démontré que l’AFA a augmenté la quantité de cellules souches hématopoïétiques en circulation, des cellules qui possèdent la capacité de devenir des cellules immunitaires comme des macrophages. Les macrophages patrouillent dans le corps et phagocytent les agents pathogènes alors que les lymphocytes produisent les cellules plasmatiques nécessaires à la production d’anticorps ou provoquent la lyse des cellules infectées.

il a été démontré par l’analyse in vitro qu’il existe un mécanisme de mobilisation des cellules souches conduisant à une augmentation du nombre de ces cellules souches en circulation. L’augmentation des cellules souches en circulation est une donnée cliniquement pertinente car ces cellules atteignent les tissus via le mécanisme de ciblage (« homing »). Dans les études humaines (Manoukian et al. 1998; Jensen et al. 2000), « sur les 21 volontaires de l’étude, 5 étaient utilisateurs depuis longtemps, 2 étaient consommateurs occasionnels d’AFA et 14 n’avaient jamais consommé d’AFA auparavant » il y avait manifestement une différence en termes d’effets de l’AFA entre les utilisateurs « naïfs » (vierges) et les utilisateurs à long terme/occasionnels. Du point de vue clinique, cette augmentation en % des cellules tueuses naturelles chez les utilisateurs de longue durée indique qu’une utilisation à long terme de l’AFA serait recommandée pour bénéficier de ses meilleurs effets thérapeutiques.

Cela montre également que même chez les utilisateurs occasionnels d’AFA, le potentiel thérapeutique se manifeste grâce aux bénéfices des expositions précédentes qui améliorent les voies de communication entre les viscères, le système nerveux et le système immunitaire pour une activation rapide du trafic cellulaire bénéfique et essentiel pour le traitement des affections aiguës.

Le système immunitaire est complexe mais le renforcement des mécanismes de défense naturelle du corps, à court ou à long terme, peut éviter la nécessité de faire appel à des médications symptomatiques plus puissantes. Un produit de santé naturel peut avoir un effet plus général d’équilibrage, de régulation ou de normalisation d’actions physiologiques plus étendues avec pour exigence une prise sur le long terme pour des résultats optimaux.

Dans certains cas, un supplément est utilisé dans des situations plus aiguës et les effets biochimiques sur des domaines précis de la physiologie sont induits par des substances chimiques spécifiques présentes dans une plante ou par la synergie de la plante entière. Les études suggèrent que l’AFA agit des deux manières."

"Comme antioxydant, l’AFA peut également avoir un impact sur le statut immunitaire. Les corps humains d’une part produisent des radicaux libres et d’autre part sont exposés aux producteurs environnementaux de radicaux libres. Un corps humain est constitué d’à peu près 70 000 milliards de cellules et les scientifiques estiment que chaque cellule du corps est exposée 10 000 fois par jour à des radicaux libres.

Les dégâts (stress oxydatif) causés par les radicaux libres incluent des mutations cellulaires, contribuant à presque tous les processus pathologiques et à endommager la fonction immunitaire. Les radicaux libres endommagent les cellules du système immunitaire et détruisent les cytokines qui sont d’importantes voies de communication pour le système immunitaire.

Des cellules immunitaires endommagées et la destruction de leurs voies de communication rendent le corps plus sujet au risque de maladie. Le glutathion, notre principal et plus puissant antioxydant, nous protège contre le stress oxydatif et séquestre les radicaux libres qui peuvent endommager l’ADN et l’ARN cellulaires. Comme l’a démontré l’étude Benedetti et al. (2004), l’AFA protège contre les dégâts oxydatifs et retarde l’épuisement du glutathion intracellulaire, protégeant et soutenant donc les cellules et la fonction du système immunitaire.

Les études prises dans leur ensemble démontrent que l’AFA est bénéfique pour le système immunitaire grâce à sa capacité à améliorer la surveillance immunitaire via la production de cellules spécifiques, via la mobilisation des cellules immunitaires, via l’amélioration de la communication entre les cellules, et via la protection des cellules immunitaires."

Lire l'étude complète : AFA_Dr_Michelle_Homer_AFA_et_CSMO_traduction_certifiee.pdf

 

 

Propriétés antidépréssives de l'Algue Aphanizomenon :

 

Cover 1

Notre mode de vie actuel est parfois empreint de tensions...Auxquelles il n'est pas toujours facile de faire face. Or " garder le moral " constitue un facteur indiscutable de bien-être : L'AFA renferme un acide aminé naturellement fabriqué par l'organisme à partir de deux autres acides aminés ( la phénylalanine et la tyrosine) : La phényléthylamine autrement appelé PEA que les scientifiques surnomment " molécule de la joie ". Cette substance est connue pour améliorer l'humeur et pour ses vertues anti-dépréssives .

Cette amine agit comme neurotransmetteur endogène, capable de moduler les transmissions dopaminergiques, ce qui lui permet de soulager la dépression et les troubles de déficit d’attention tout en augmentant la capacité de concentration et en améliorant l’humeur. 

Elle contribue aussi à maintenir la libido et à contrôler l’impulsion boulimique. Elle est appelée la « molécule de l’amour » car, lorsqu’on est amoureux, nous la produisons en grande quantité, ce qui entraîne des effets semblables à ceux causés par certaines drogues.

Des Scientifiques italiens ont prouvé l’existence d’une corrélation étroite entre l’absence de PEA et la dépression et ils ont également démontré que l’administration de PEA chez les patients déprimés produit une amélioration significative de leur condition.

L’action de la PEA sur les mécanismes de la neurotransmission et sur l’équilibre des systèmes dopaminergiques et sérotoninergiques a des effets directs et importants sur l’anxiété et le stress.

De nombreuses études ont mis en évidence la relation entre les troubles de l’attention, les dysfonctionnements dopaminergiques/mécanisme noradrénergique, et le déficit de PEA.

 

Date de dernière mise à jour : 28/01/2018

  • 22 votes. Moyenne 4.82 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau