alphaone

  • Article consoglob : L’algue Klamath et ses bienfaits en une infographie

     

    article relayé voir adresse http en bas de page

     

     

    Concentré de micronutriments, les micro-algues représentent une mine de vitamines, de minéraux et d’actifs surpuissants. L’algue Klamath qui n’échappe pas à la règle, participe en plus à la régénération de l’organisme.

     

    Rédigé par Séverine Bascot, le 25 Mar 2018, à 16 h 20 min

    L'algue Klamath et ses bienfaits en une infographie

    Précédent

    Suivant

    Partagez sur Facebook !

    Partagez sur Twitter !

    Envoyez à un ami !

    Voici résumés en une infographie, tous les bienfaits de la Klamath, cette algue bleu-vert, qui répond aussi au nom d’Aphanizomenon flos-aquae (ou AFA), de plus en plus utilisée comme complément alimentaire ou aliment thérapeutique.

    L’algue Klamath, des bienfaits pour tous et à tous les âges

    C’est au sud de l’Orégon, dans les eaux pures du lac éponyme, situé à 1.400 m d’altitude et protégé de toute pollution industrielle, que se développe la Klamath, un super aliment qui monte, et c’est tant mieux au vu de tous ses bienfaits.

    La Klamath, minuscule par sa taille, géante par ses bienfaits

    Gorgée de nutriments et de produits phyto-chimiques riches pour la santé, l’algue Klamath contient presque toute la gamme des vitamines, une grande variété de minéraux, des sels minéraux (calcium, magnésium, phosphore, potassium et sodium), des oligoéléments (dont le bore, signalé comme diurétique et agent de lutte contre l’obésité, et le molybdène participe au métabolisme des protéines et permet la fixation du fer dont excellent contre les anémies).

    Détoxifiante, elle piège les métaux lourds et les élimine via les reins. Elle est aussi anti-inflammatoire grâce à la phycocyanine, qui donne le pigment bleu à l’algue.

    L’algue Klamath résumée en infographie

    klamath

    D’autre part, la phényléthylamine (PEA), un composé endogène du cerveau (amphétamine naturelle), bien connu en neurologie et nommé familièrement « la molécule de l’amour », ainsi que les acides gras essentiels associés aux très nombreux nutriments contenus dans cette algue créent une synergie sur l’ensemble du système nerveux, avec au bout du chemin, un meilleur équilibre émotionnel : augmentation de la concentration, sensation d’énergie mentale, élévation de l’humeur voire un effet antidépresseur.

    La klamath participe aussi à renforcer le système immunitaire grâce aux polysaccharides actifs qui provoquent une mobilisation presque immédiate des globules blancs : l’organisme peut alors répondre instantanément à une attaque (comme une infection virale).

    Mais la découverte la plus intéressante est qu’elle favorise la migration des cellules souches et aide à la régénération des tissus. Un espoir sérieux donc pour tous les patients atteints de maladies dégénératives.