phytotherapie

  • Article allodocteur : Obésité : le rôle clé du microbiote intestinal

    Article relayé voir adresse http en bas de page

    Et si la qualité de notre microbiote intestinal était en partie responsable de l'obésité ? Selon une étude de l'Inserm parue dans la revue Cell Reports, il est possible de prédire la façon dont l'organisme va répondre à une alimentation déséquilibrée en analysant le microbiote, et donc d'évaluer le risque de devenir obèse. Les explications avec le Dr Boris Hansel, endocrinologue.

    Rédigé le 

    Obésité : le rôle clé du microbiote intestinal
         
    • Cette piste du microbiote et de son étude pour prédire l'obésité est-elle prometteuse ?

    Dr Boris Hansel, endocrinologue nutritionniste : "Cela fait maintenant plusieurs années que l'on évoque le rôle du microbiote dans la genèse de l'obésité. Le microbiote est l'ensemble des bactéries qui colonisent notre organisme. Dans l'intestin, il y en a des milliards. Cela représente environ un à deux kilos de notre poids. On s'est rendu compte, depuis un peu plus de cent ans, qu'il y avait ce microbiote dans notre organisme et notamment dans l'intestin, et qu'il est associé à un certain nombre de pathologies, notamment à l'obésité. Il s'agit d'une voie de recherches très intéressante qui se développe. On tente de savoir quel est le lien entre la composition de notre tube digestif en bactéries et la survenue d'un excès de poids car il semble qu'il y ait une forte relation."

     

    Lire la suite

  • Article pratique de santé : Klamath L'algue qui régénère

     

    Pratiquedesant 1pratiquedesant-1.pdf (774.41 Ko) voir page 8

    Cliquez sur le pdf ci-dessus pour lire l'article

    Pratique de sante page 8

     

     

    Lire la suite

  • Article Alternativesanté : Klamath, l’algue qui régénère

    Marion Kaplan  rédigé le 09 mai 2014 à 11h02

    Les micro-algues apportent par leurs constituants un concentré de micronutriments. L’algue Klamath peut aussi être associée à des actions sur le psychisme et, ce qui est plus rare, à la régénération de l’organisme.

    Sans doute du fait qu’elle pousse exclusivement dans le lac Upper Klamath en Oregon (USA) – où se rencontrent altitude, fort ensoleillement et arrivée permanente de sédiments volcaniques – l’algue Klamath (Aphanizomenon flos aquae, ou AFA) présente une composition exceptionnelle. L’étude de ses caractéristiques révèle une qualité et une quantité de micronutriments (l’ensemble des vitamines à l’exce­­­ption de la D), d’oligoéléments (chrome, manganèse, etc.) d’antioxydants, (lutéine, astaxanthine, etc.) sans équivalent.

    Lire la suite

  • ConsoGlob article : Le bienfaits des algues bleu-vert ou cyanobactéries abv

    article relayé voir adresse http en bas de page

    Les micro-algues, bienfaits et utilisation dans la pratique sportive

    Reconnues pour leurs vertus thérapeutiques et leurs bienfaits sur l’organisme, certaines algues bleues-vertes sont également utilisées comme compléments alimentaires recommandés aux sportifs.

    Rédigé par Marie Martinez, le 4 Dec 2016, à 13 h 35 min

    Les micro-algues, bienfaits et utilisation dans la pratique sportive

    Les micro-algues : la spiruline, alliée des sportifs de haut niveau

    La spiruline est une cyanobactérie vieille de 3,5 milliards d’année. Elle est issue de l’Arthrospira, la souche comestible, à l’instar du l’Aphanizomenon flos-aquae (AFA) qui produit l’algue klamath. Déjà connues des peuples anciens comme les Aztéques en Amérique latine ou Kanembous du Tchad, les vertus de cette micro-algue sur la santé sont désormais au centre de toutes les attentions des consommateurs européens.

    Contrairement à l’algue klamath, qui ne se développe que dans un seul endroit, la spiruline peut être cultivée en bassin, dans une étendue d’eau saumâtre et alcaline, du moment que ces derniers reproduisent les conditions de son habitat naturel. La spiruline est d’abord séchée, avant d’être conditionnée sous diverses formes : poudre ou micro-granule, gélules, comprimés, paillette ou brindille, voir liquide.

    Lire la suite

  • Algue AFA : régénération cellulaire

    Afa regeneration cellulaireafa-regeneration-cellulaire.pdf (88.94 Ko)

    Cliquez sur le pdf ci-dessus pour lire l'article

     

  • Les super-algues bleu-vert AFA

    article relayé voir adresse http en bas de page

    Les super-algues bleu-vert AFA :

    Nourriture utilisée depuis des temps immémoriaux provenant du lac Klamath dans l’Oregon

    Les algues bleu-vert du lac Klamath sont une espèce de micro-algues (phytoplancton) qui, contrairement à la spiruline, préfèrent l’eau douce au lieu de l’eau salubre et salée.

    Les micro-algues constituent la base de la chaine alimentaire. Des fossiles révèlent qu’elles furent très probablement les tous premiers organismes à peupler la terre, et jusqu’à présent, après des milliards d’années, elles sont toujours ici. Quelques scientifiques estiment que les micro-algues existent sur la terre depuis environ 2,8 milliards d’années.

    Les micro-algues fournissent entre 80 et 90% de l’approvisionnement total de nourriture et oxygène de la terre.

    Pourquoi sont-elles si particulières?

    Aphanizomenon flos-aquae (AFA) ou l’algue bleu-vert consiste principalement de protéines et de polysaccharides tendres, digérées facilement par nos bactéries intestinales qui, à leur tour, alimentent notre sang et nos cellules.

    L’AFA est pleine de chlorophylle, qui appuie la production sanguine.

    L’AFA contient aussi une concentration exceptionnellement haute du pigment bleu phycocyanine (15%), qui appuie le système immunitaire en stimulant la production augmentée de cellules souches prélevées de la moelle osseuse.

    Lire la suite