phytotherapie

  • L'algue Aphanizomenon du Lac Klamath

    Article relayé voir adresse http en bas de page

    Complément Alimentaire d’Algue Klamath ou Aphanizomenon Flos Aquae AFA
    L’algue Klamath ou algue bleue vert Aphanizomenon Flos-Aquae AFA est une algue unique tant au niveau nutritionnel  qu’énergétique.   C’est   l’une   des   plus anciennes espèces vivantes encore présentes sur la Terre qui n’existe qu’à l’état sauvage, on la trouve en grande quantité au lac Klamath en Oregon.
    L’algue Klamath on en entend parler de plus en plus et il a rarement été observé autant de retours positifs de la part de consommateurs..
    Il faut dire qu’il s’agit d’un des aliments les plus complet de la planète, dixit le livre d’Anne-Marie Pietri (Ed. Lanore), une kinésithérapeute installée en Corse qui s’est passionnée pour cette micro-algue poussant à sauvage et qui nous livre le résultat de ses recherches....

    Lire la suite

  • La klamath : un concentré de vitalité

     

    concentrdevitalit-1.pdf concentrdevitalit-1.pdf

    Pour lire l'article cliquez sur le pdf ci-dessus

     

     

    Lire la suite

  • Article principes-de-sante : AFA Biologiquement active

    Article Relayé : voir adresse http en fin de page

    Klamath, l’algue qui régénère

    Posté dans :Traitements 

    Sans doute du fait qu’elle pousse exclusivement dans le lac Upper Klamath en Oregon (USA) – où se rencontrent altitude, fort ensoleillement et arrivée permanente de sédiments volcaniques – l’algue Klamath (Aphanizomenon flos aquae, ou AFA) présente une composition exceptionnelle. L’étude de ses caractéristiques révèle une qualité et une quantité de micronutriments (l’ensemble des vitamines à l’exce ption de la D), d’oligoéléments (chrome, manganèse, etc.) d’antioxydants, (lutéine, astaxanthine, etc.) sans équivalent.

    Lire la suite

  • Etudes comparatives : les micros algues comestibles

     

    Comparatif afacomparatif-afa.pdf (467.56 Ko)

    Cliquez sur le pdf ci-dessus pour lire l'etude comparative

     

  • La santé dans les pépins

    Article relayé voir adresse http en bas de page

    L’extrait de pépins de pamplemousse, contre les microbes

    D’autres pépins de fruits ou légumes ont démontré leur efficacité. C’est le cas du pépin de pamplemousse, tel qu’on le trouve dans le gel purifiant pour les mains : c’est un antimicrobien de premier ordre, utilisé contre les mycoses comme les infections de la sphère ORL, les aphtes ou les ulcères. Riche en flavonoïdes, l’extrait de pépin de pamplemousse (ou EPP) est donc un antibiotique naturel qui a en outre pour particularité de renforcer le système immunitaire. Il peut également être utilisé en prévention et comme purifiant.

     

    Lire la suite

  • Article santenutrition.org : L' Algue Klamath

     

    article relayé voir adresse http en bas de page 

    Elle n’arrête pas d’étonner ! D’abord parce que les chercheurs, qui confirment qu’il s’agit de l’un des aliments si ce n’est l’aliment le plus complet de la planète, ont récemment confirmé son action bénéfique dans la protection des fonctions neuronales et cognitives. Ensuite parce que les consommateurs font part, à un pourcentage élevé, de leur satisfaction de l’utilisation de cette algue multivitaminé et naturel, et envoient régulièrement des témoignages.

    Pour ceux qui ne la connaisse pas encore, il s’agit en quelque sorte d’une « super spiruline sauvage », qui ne pousse que dans un seul endroit, un endroit unique au monde, en plein centre de la chaîne des Rocheuses. 

    Historique

    Daryl Kollman, un enseignant ne se doutait pas de ce qu’il allait découvrir lorsque, intimement persuadé d’un lien entre difficultés d’apprentissage et alimentation, il commença à s’intéresser aux algues. « Je savais que la concentration est un pré-requis à l’apprentissage et que les  enfants en manquait de plus en plus. Si je voulais réussir avec ma classe, il fallait faire quelque chose pour améliorer l’alimentation des enfants« .

    Il se tourna d’abord vers les algues telles que la spiruline et la chlorelle, riches en nutriments, mais ses pas ont finis par le guider vers le lac klamath, rapporte Didier Le Bail dans une chronique du magazine Rebelle-santé. Ce serait sa teneur en phényléthylamine ou PEA qui serait parvenu jusqu’à ses oreilles. Le PEA est en effet connu pour favoriser l’activité intellectuelle en augmentant la capacité de concentration. A la suite d’une cure d’algue klamath, des enfants en échec scolaire et souffrant de troubles de l’attention (TDAH), ont constaté une amélioration notable de leur état, parfois au point de pouvoir stopper leur traitement médicale. Daryl Kollman avait réussi à trouver un « aliment complet » permettant d’aider ses élèves !

    En 1982, Daryl et son frère créèrent une des premières sociétés ayant pour objectif de récolter, traiter et distribuer l’algue klamath.

    Qu’est ce donc que l’algue bleu-vert Klamath ?

    L’Aphanizomenon flos-aquae (ou AFA), qui est son nom scientifique, est extraite d’un lac du sud de l’Orégon, situé à 1 400 mètres d’altitude, protégé de toute pollution industrielle : le lac Upper Klamath de 250 km2 réceptionnant des milliers de cascades naturelles claires comme le cristal, il est extrêmement riche en minéraux et connaît 300 jours de soleil par an. On y trouve une micro-algue qui ne se développe nulle part ailleurs, se reproduit en 4 jours, ayant la capacité de métaboliser l’azote moléculaire de l’eau, de la terre mais aussi de l’air. Parmi les aliments les plus riches en phytonutriments, elle possède des propriétés curatives dans les maladies dégénératives et nerveuses.

    Apports : plus de 115 micro-nutriments, plus de 50% de protéines, tous les acides aminés (deux semi-essentiels et 6 parmi les non essentiels), calcium, cuivre, fer, phosphore, potassium, magnésium, sélénium, silice, germanium, zinc, acides gras insaturés, des nucléoprotéides (structures de base de l’ADN et ARN), de nombreux peptides dont les neuro-peptides qui renforcent et réparent les cellules nerveuses, tout un spectre d’hormones végétales, de pigments oxygénants et antioxydants, précurseurs de vitamines (vitamines B1, B2, B3, B6, B8, B12, C, E), des enzymes et coenzymes, du bêtacarotène (provitamine A : l’algue bleue en contient dix fois plus que les carottes), de la lutéine, zeaxanthine, du Iycopène et de l’aphanine, un caroténoïde unique à cette espèce, de la chlorophylle (les algues en possèdent le taux le plus élevé de tous les aliments connus)…

     

    Lire la suite