Billets de synerj

  • Article algue afa et fibromyalgie

    Article relayé : voir adresse http en bas de page

    le blog de Brigitte Cesana

    Fibromyalgie et Syndrome de fatigue chronique, comment en venir à bout avec l’algue Afa (Klamath)

    30 janvier 2013 par admin | 5 Commentaires

    Fibromyalgie et Syndrome de fatigue chronique, ces nouvelles maladies.

    Le syndrome de fatigue chronique partage de nombreux points communs avec la Fibromyalgie, comme la fatigue bien sûr et les douleurs mais aussi le syndrome du côlon irritable, la dépression et même le syndrome de la guerre du Golfe!

    Les principaux symptômes identiques sont : douleurs musculaires et articulairesfatigue chronique et atteinte de la sphère cognitive (notamment mémoire et attention. La kyrielle des autres symptômes est également identique.

    Ces deux syndromes entraînent une perturbation du système immunitaire.

     

    La Fibromyalgie

    Si la fatigue existe dans la fibromyalgie, se sont surtout les douleurs ostéo-tendineuses localisées en des points précis et présentes depuis plus de 3 mois qui constituent la principale plainte et donc le motif de consultation médicale. La fibromyalgie est la pathologie qui partage le plus de points communs avec le SFC et qui peut donc poser un problème de diagnostic.

    Syndrome du colon irritable

    Il s’agit du dysfonctionnement du côlon, d’origine encore inconnu, et qui partage également de nombreux points communs avec la fibromyalgie. On suspecte la sérotonine d’être à l’origine de ces deux pathologies. Dans la fibromyalgie comme dans le syndrome du colon irritable, on constate une baisse de ce neuromédiateur. Dans le syndrome du côlon irritable, qu’on appelle aussi colopathie fonctionnelle, ce sont tout naturellement les troubles digestifs qui prédominent: douleurs abdominales, ballonnements dus à l’accumulation de gaz, constipation ou au contraire diarrhée.

    Le syndrome de la guerre du Golfe!

    Dans ce syndrome qui toucha les militaires, surtout américains et anglais, incorporés dans le Golfe Persique pendant la guerre en Irak au début des années 1990, la symptomatologie emprunte les signes présents dans le SFC, le syndrome du côlon irritable et la fibromyalgie.

    Quel soulagement peut apporter lalgue bleue AFA(Aphanizomenon flos-aquae)(algue Klamath) dans le traitement de ces maladies ?

    En 1995, un programme de recherche fut mis au point afin de mieux comprendre comment l’AFA (algue Klamath) agit.

    Cette approche révéla dans son ensemble que lAFA (algue Klamath) pouvait offrir des bienfaits dans les cas de déficiences immunitaires, rhumes et grippes, infections virales, fatigues chroniques, déficit dattention, dépression, rhumatismes, arthrite, colite, et fibromyalgie pour ne nommer que les principaux.

    L’AFA (algue Klamath) semblait agir sur les systèmes immunitaires et nerveux, ainsi que sur l’inflammation. Des études furent donc menées afin d’étudier l’effet de l’AFA sur le système immunitaire, le système nerveux et l’inflammation. Les résultats de ces recherches sont résumés ci-dessous.

    Système Immunitaire

    LAFA (algue Klamath) agit sur la mobilisation et la migration des lymphocytes, et cet effet se produit dans les quelques heures suivant la consommation.

    L’effet le plus marqué est une migration des cellules tueuses hors du sang vers les tissus.

    En effet, deux heures après la consommation dAFA, environ 40% des cellules tueuses quittent la circulation systémique.

    Le composé actif de l’AFA (algue Klamath) responsable de cet effet a été identifié comme étant un polysaccharide unique à l’AFA. Ce polysaccharide stimule de façon très significative la phagocytose des macrophages, première ligne de défense du système immunitaire.

    LAFA (algue Klamath) savère donc un produit naturel efficace pour préparer le corps à une réponse rapide en cas dinfection virale ou de développement de tumeur.

    Inflammation

    De nombreux témoignages concernant les bienfaits de l’AFA (algue Klamath) dans des cas de fibromyalgie, rhumatismes, d’arthrite, d’asthme, et autres affections de même nature ont depuis longtemps suggéré que l’AFA posséde des propriétés anti-inflammatoires.

    Vers la fin des années 1990, une série d’études fut publié décrivant les propriétés anti-inflammatoires de la phycocyanine, le pigment bleu unique aux algues bleues.

    En effet, en utilisant divers modèles d’inflammation chez la souris, la consommation orale de phycocyanine se révéla fortement anti- inflammatoire. Il fut par la suite démontré que le mécanisme d’action était une inhibition de la cyclooxygénase-2 (COX-2). COX-2 est une enzyme fortement impliquée dans le processus inflammatoire et les inhibiteurs de COX-2 sont bien connus pour leurs propriétés anti-inflammatoires, spécialement dans le traitement de larthrite.

    Il fut récemment conclut, après de nombreuses observations cliniques et une étude en bonne et due forme, que l’utilisation des coxibs comportait des risques élevés pour la santé (œdème, problèmes cardiovasculaires, arrêt cardiaque), en dépit de leur grande efficacité pour traiter l’inflammation. En offrant un pouvoir anti-inflammatoire trop important, les coxibs engendrent des effets secondaires dangereux.

    Par contre, comme la phycocyanine ne permet pas une inhibition totale de la COX-2, ces effets secondaires ne furent jamais rapportés avec lutilisation de lAFA (algue Klamath) et de phycocyanine après plus de 20 ans de présence sur le marché.

    LAFA (algue Klamath) se présente donc comme un traitement naturel efficace pour diverses affections liées à linflammation.

     

    Cellules Souches Et Régénération Tissulaire

    De toutes les découvertes faites sur l’AFA, la plus récente et la plus intéressante est certes celle concernant les cellules souches adultes

    Plusieurs études récentes ont démontré que les propriétés pluripotentes n’étaient pas l’apanage seulement des cellules souche embryonnaires, mais que les cellules souches adultes avaient  les mêmes propriétés régénératrices. En effet, des cellules souches adultes mises en présence de divers tissus deviennent rapidement des cellules de ce tissu.

    Au fil des années, plusieurs témoignages furent rapportés de guérisons ou d’améliorations assez exceptionnelles dans des cas de diabète, sclérose en plaque, Alzheimer, Parkinson, traumatisme crânien, et autre maladies.

    Après plusieurs années de travaux scientifiques, il a été démontré que lAFA (algue Klamath) contient effectivement deux composés actifs, l un stimulant le relâchement de cellules souches de la moelle osseuse et un autre, un polysaccharide, stimulant la migration des cellules souches vers les tissus.

     

    Conclusion

    Bien que les travaux scientifiques se poursuivent sur l’AFA afin de mieux définir son application clinique dans le cas de maladie précise, les études faites jusqu’à présent permettre de conclure que lAFA (algue Klamath) est un supplément alimentaire naturel exceptionnel, ayant des effets grandement bénéfiques sur les systèmes nerveux et immunitaires, de même que sur linflammation.

     

    http://brigittecesana.com/fibromyalgie-et-syndrome-de-fatigue-chroniqu/

    Lire la suite

  • L'Algue Aphanizomenon

    Article Relayé : voir adresse http en fin de page

     

    APHANIZOMENON

    OU L'ALGUE BLEUE-VERTE KLAMATH

     

    BIENFAITS

     

    Régule le métabolisme ..Stimule la digestion .Entretient et nourrit les articulations ..

     

    Améliore la qualité des phanères (peau, ongles, cheveux) .. Protège le système cardio-vasculaire..

     

    Renforce les défenses immunitaires .. Empêche la réplication des virus..

     

    Lutte contre les radicaux libres...Protège de toutes les formes de pollutions.. Accroît la résistance aux phénomènes radiants. Combat l'inflammation, Stimule la régénération cellulaire, Soutient et accélère les processus d'autoguérison Améliore les performances intellectuelles l'activité mentale, la concentration et la mémoire Diminue le stress physique et émotionnel..Augmente et améliore l'énergie à long terme.

     

    EFFETS SUR:

     

    Problèmes gastro-intestinaux, problèmes cardio-vasculaires, hypercholestérolémie, hypertension, hypotension, rhumatismes, fibromyalgie, arthrites, colites, obésité, dépression, acouphènes, traumatismes crâniens, déficit d'attention, enfants hyperactifs, troubles de la mémoire, fatigue chronique, diabète, hypoglycémie, problèmes cutanés, asthme, allergies, rhume, grippe, empoisonnements aux métaux lourds, pollutions électromagnétiques, hépatites, infections virales, Alzheimer, Parkinson, stress, vieillissement et dégénérescence cellulaire, dysfonctionnements endocrines, mauvaise immunité, épilepsie, sclérose en plaques, myasthénie, dégénérescence maculaire de la rétine, cataracte, pression intra-oculaire, glaucome, cancer, sida, récupération de l'organisme et accélération de la guérison en cas de traitement médicamenteux (trithérapie, chimiothérapie, antibiothérapie, anxyolitiques ...). Il faut toutefois garder à l'esprit que ces données relèvent d'observations personnelles, qu'elles n'ont pour la plupart pas fait l'objet de recherches approfondies et que certaines concernent des cas isolés. Il en ressort néanmoins une capacité d'amélioration générale de la santé.

    Lire la suite

  • L’algue bleue s’invite à table

    L’algue bleue s’invite à table

    Fortement consommées dans les pays asiatiques, les algues alimentaires connaissent un essor progressif en Europe, pour le plus grand bonheur de notre santé. En effet, les algues offrent des bénéfices considérables sur l’organisme grâce à leur richesse en minéraux, vitamines, fibres et glucides. Délicieux et peu calorique, ces alicaments méritent leur place dans nos assiettes occidentales, au milieu de nos traditionnels légumes et féculents.

    Si pour l’instant, sur les 15 millions de tonnes d’algues produites annuellement dans le monde, 75% se retrouvent dans les plats typiquement asiatiques, la France récolte tout de même entre 800 et 1000 tonnes de ces plantes aquatiques par an.

    L’Association Française des Diététiciens Nutritionnistes (AFDN) s’est récemment penchée avec intérêt sur les vertus des diverses algues présentes dans les spécialités de nos voisins japonais et chinois. Leur conclusion est sans appel : la France, et même l’Europe en générale, doit consommer davantage ces aliments goûteux et bénéfiques.

    Bienfaitrices, les algues procurent de l’énergie à notre organisme, facilitent l’élimination des toxines, régulent la faim, préviennent l’apparition de tumeur, agissent sur le transit et diminuent les risques d’hypertension et d’hyperthyroïdie.

    Il en existe plusieurs variétés, notamment celles d’eau douce et celles d’eau de mer, possédant chacune des vertus différentes qui opèrent positivement sur l’organisme et constituent des alliés incontournables dans un mode de vie sain.

    Parmi ces multiples plantes marines aux bienfaits divers, l’algue bleue de Klamath se distingue par des propriétés reconnues lors d’études scientifiques, en cas de déficiences immunitaires, d’infections virales, de dépression, de rhumatisme, d’arthrite ou encore de fibromyalgie.

    L’écologie de l’algue bleue du Lac Klamath

    L’algue bleue, de son nom scientifique l’Aphanizomenon Flos-Aquae (AFA), pousse uniquement dans le lac Klamath, situé dans l’état de l’Oregon aux Etats-Unis. Niché au creux des Montagnes Cascades, à 1400 mètres d’altitude, cette vaste étendue d’eau douce se déploie sur 32 km de long et presque 13 km de large.

    afa algue bleu-vert lac klamath

    L’algue bleue pousse dans le lac Klamath

    Creusé dans une région à forte activité volcanique, le lac Klamath aurait accumulé d’innombrables débris organiques riches en minéraux, responsables de l’essor considérable d’algues bleues en son fond. De plus, le bassin est protégé de la pollution extérieure grâce à son implantation en pleine forêt, ce qui facilite le développement d’une faune et d’une flore saine.

    Récoltées grâce à des tapis roulants rotatifs, les algues sont immédiatement conservées au frais puis filtrées et séchées pour faciliter la conservation et l’utilisation. Ce traitement permet de garder de façon optimale leurs propriétés curatives et préventives.

    Les principes actifs de l’Aphanizomenon Flos-Aquae

    Alicament Aphanizomenon flos-aquae (afa)

    En comprimés ou entière, l’algue AFA du lac klamath est un véritable alicament

    L’algue bleue issue du Lac Klamath possède tellement de vertus que son action agit sur une palette large de symptômes et de carences. Ses principes actifs calment l’hyperactivité mais boostent le sportif, soignent le convalescent et motivent l’hypotonique. Par ailleurs, ce végétal aquacole est recommandé aussi bien dans l’alimentation des enfants que des seniors.

    Véritable alicament, le Food & Nutrition Board et le National Research Council ont déterminé que l’Aphanizomenon Flos-Aquae contient plus de 300 molécules d’acides aminés dans un seul gramme. Ces enzymes font partie des nutriments essentiels au bon fonctionnement de notre organisme. Consommés en grande quantité, ils procurent vitalité et énergie, mais permettent également une meilleure communication entre les neurones et le cerveau. Enfin, d’une manière plus générale, cet ensemble d’acides aminés jouent un rôle hépatique majeur, possèdent des vertus antistress, détoxifiantes, immunitaires et aident à réduire le cholestérol.

    Riche en vitamines, l’algue bleue renforce les défenses globales de notre corps et assure une protection optimale contre les agressions extérieures de microbes et bactéries. Parmi ces vitamines présentes dans l’AFA, la vitamine A, fortement concentrée en bêta-carotène, se trouve en grande quantité fournissant ainsi des protections efficaces contre les radiations et les impuretés de l’air. Le National Cancer Institute, suite à des recherches poussées sur cette algue, a démontré qu’elle était bien plus fournie en bêta-carotèneque la plupart des légumes. L’agriculture moderne a tendance à dégrader les nutriments tandis que l’AFA est correctement protégée de toute agression extérieure et conserve parfaitement tous ses bienfaits.

    De plus, la chlorophylle absorbée naturellement par les parois cellulaires de l’algue bleue se métamorphose en oxygène dans le sang et les organes. Cela a pour effet de purifier notre système sanguin et d’améliorer son flux, réduisant ainsi les risques d’hypertension. Le fonctionnement des glandes pancréatiques devient plus performant, ce qui prévient l’obésité en offrant une meilleure assimilation des enzymes et vitamines.

    L’action bénéfique de l’AFA sur les cellules souches



    Une recherche menée par plusieurs spécialistes de la santé et présentée par les entreprises Natura Therapeutics et Simplexity Health démontrent que l’algue bleue du lac Klamath joue un rôle important dans la régénération des cellules souches.

    cellules souches Nissim Benvenisty

    L’AFA agit favorablement sur le renouvellement des cellules

    Crédit image : © The Politics of Embryonic Stem Cell Research

    Capables de s’auto-renouveler, les cellules souches peuvent recréer des tissus détruits. Des recherches sont conduites à base d’essai clinique pour savoir si, à terme, elles peuvent guérir certaines maladies comme Alzheimer, Parkinson, le diabète et certains types de cancer. Cependant, au cours du vieillissement, ces cellules tendent à moins se réparer à cause du stress oxydatif qui les attaquent et les empêchent de se renouveler. Voilà pourquoi la vieillesse entraine souvent une augmentation de la maladie et une sensibilité accrue aux diverses infections.

    Afin de prévenir cette baisse des défenses, des chercheurs ont étudiés les nutriments naturels capables de maintenir cette capacité d’auto-renouvellement dans le temps. Suite à leurs analyses, il semble que certaines vitamines et flavonoïdes favorisent la régénération des cellules souches et renforcent les défenses immunitaires durablement.

    Etant donné que L’AFA comprend une grande partie de ces vitamines et enzymes indispensables au bon fonctionnement des cellules souches, les recherches ont continué sur le sujet. Il s’avère que consommer cette algue bleue favorise la prolifération de ces cellules et permet au corps de rester en bonne santé plus longtemps.

    L’algue de Klamath : un véritable alicament

    De nombreux pays utilisent l’algue bleue depuis des siècles pour confectionner leurs plats ou des remèdes. Le Japon use de cette plante depuis 6000 ans pour guérir de multiples maux, au Mexique certaines populations font sécher l’AFA pour en faire des biscuits secs appelés Tecuitlatl et en Afrique, elle est récoltée pour cuisiner des galettes nommées Dihé. Une étude scientifique commandée par l’UNESCO a même révélé que les habitants consommant des Dihés avaient une bien meilleure santé que les autres populations africaines.

    Depuis, plusieurs autres analyses menées par des professionnels tendent à confirmer que l’Aphanizomenon Flos-Aquae agit favorablement sur notre organisme et nous aide à rester en bonne santé plus longtemps.

    http://www.plusminceplusjeune.org/les-bienfaits-extraordinaires-de-laphanizomenon-flos-aquae-afa-dite-algue-bleue-du-lac-klamath/

  • Article relayé Jaques Prunier : trilogie système digestif

     

    Article relayé : voir adresse http en bas de page 

     

    Cliquez ici pour lire l'article

     

    Synerstin totum synerlife

     

     

    https://www.lavachequivole.com/medias/files/trilogie-systeme-digestif.pdf

  • Témoignage : Douleurs Chroniques emonsite

    Corinne C. a partagé un lien dans le groupe Fibromyalgie romandie (Suisse).

    9 février 2016 · Lausanne, Vaud, Suisse · 

    http://syner-j-health.e-monsite.com/…/l-abv-ses-champs-d-ac…


    Bonjour à vous tous,
    Depuis plus de 10 ans que je souffre de douleurs chroniques dans tout le corps.
    Mon diagnostic est tombé il y a peu.
    Après de multiples médicaments sans effet sur les douleurs, j'ai décidé de me tourner du côté de la médecine alternative....J'ai pris contact avec une "guérisseuse" dans le Valais qui me fait beaucoup de bien... Sur le coup mon 2e contact avec celle-ci sera en début mars.
    Elle m'a parlé de cette Algue Bleu Verte et ses vertus.
    Après avoir écouté la conférence du Professeur biologie M Jacques Prunier, j'ai aussitôt commandé cette algue qui agit sur nos cellules souches....
    Aujourd'hui, je peux vous affirmer que mes douleurs sont estompée, je me sens nettement moins fatiguée le matin quand je me lève, je dort mieux également et les traits de mon visage sont détendus. 
    Chaque jour je me sens revivre et surtout, je ne prends plus aucun médicament sauf mes gélules d'Algue Bleu Vert

    En cas d'intérêts, je vous invite vraiment à écouter la conférence sur les cellules souches de Jacques Prunier sur YouTube

    J'avais envie de partager avec vous mon expérience

    Je reste à votre disposition en cas de questions

    Merci
    Coco

    Afficher la suite

    l'ABV:ses champs d'actions

    ♣ médicamenteux (trithérapie, chimiothérapie, antibiothérapie, anxyolitiques ...).Il faut toutefois garder à l'esprit que ces données relèvent d'observations personnelles, qu'elles n'ont pour la plupart pas fait l'objet de recherches…

    SYNER-J-HEALTH.E-MONSITE.COM

    2 commentaires

  • Article CSMO Jacques Prunier

    https://www.synerj-health.com/files/company/8830e9b288e94f369dcbdad1eb2d4066/Library/Documentation-Produits/Bibliographie/Cellules-souches-de-moelle-osseuse---proprietes-voies-therapeutiques.pdf

    Cliquez sur le lien ci dessus pour lire l'article ( 13 pages )

     

     

  • L'algue AFA et les cellules de moelle osseuse (CSMO)

    Article relayé voir adresse http en bas de page

     

    A propos des Cellules Souches :

    «  L’Algue Klamath , une nouvelle voie vers la 3ème médecine » 

     

    Le 28 mars 2009 a eu lieu à Paris une journée organisée par le GRETAC au cours de laquelle le Dr Sylvestre GARCIA a abordé le débat sur les cellules souches .

     

    Ce sujet de grande actualité et d’avenir mérite des explications scientifiques : 

    Les données traditionnelles en physiologie montrent que seules les cellules souches extraites d’embryons humains (CSE) possèdent des propriétés pluripotentes leur donnant la capacité de régénérer n’importe quel organe du corps et se révèlent prometteuses dans le traitement de diverses maladies dégénératives comme le Parkinson, l’Alzheimer, le diabète, certains problèmes cardiaques et dégénérescences du système nerveux. 

    Mais cela pose un grave problème d’éthique concernant les prélèvements de ces embryons humains ainsi que les manipulations génétiques que cela risque d’engendrer chez l’humain

    Lire la suite

  • Synerstem : Présentation Détaillée

     

     

    http://synerj.logiciel-reseau-vdi.com/Synerstem

    Clique sur le lien ci-dessus pour lire l'article

    Synerstem 1

     

    Lire la suite

  • Article doctissimo : La télomérase : la protéine de l'immortalité ?

     

    La télomérase : la protéine de l'immortalité ?

     

    Highlander sera-t-il bientôt détrôné ? Depuis les années 1965-70, les scientifiques parlent des télomères et de la télomérase. Cette enzyme naturellement présente dans l'organisme, a pour rôle de réparer les télomères à l'extrémité de nos chromosomes, dont le raccourcissement entraîne le vieillissement de nos cellules. A ce titre, la télomérase pourrait-elle être l'enzyme de la jeunesse éternelle ? Historique et le point en 2016 avec le Dr Christophe de Jaeger, spécialiste de la longévité.

    Telomerase doctissimo

    Lire la suite