BLOG

 

 

  • Article allodocteur : Pollution : 9 personnes sur 10 respirent un air trop pollué

     

    article relayé voir adresse http en bas de page

    La pollution tue 7 millions de personnes par an dans le monde soit plus que les accidents de la route, le sida, le diabète et la tuberculose cumulés. 

    Rédigé le 

    Pollution : 9 personnes sur 10 respirent un air trop pollué

     

    En 2017, 4,2 millions de décès ont été imputables à la pollution de l’air ambiant. ©Visual Hunt

    "La pollution de l’air est une menace pour nous tous, mais les populations les plus pauvres et les plus marginalisées sont les premières à en souffrir", a expliqué le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus dans un communiqué de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) publié le 2 mai. Pour le Directeur général de l’organisation, lutter contre l'exposition aux particules fines est une urgence. En effet, d’après les dernières estimations de l’OMS, dans le monde, l’année dernière, 4,2 millions de décès ont été imputables à la pollution de l’air ambiant. A titre de comparaison, au niveau mondial, 1,3 millions de personnes sont mortes dans un accident de la route en 2017.

    Mais ce qui inquiète tout particulièrement l’OMS, c’est la pollution de l’air intérieur, qui a entraîné 3,8 millions de décès l’année dernière. Aujourd’hui encore, plus de 40% de la population mondiale de dispose pas de combustibles de cuisson propres. "On ne peut pas accepter que plus de 3 milliards de personnes – surtout des femmes et des enfants – continuent de respirer tous les jours des fumées mortelles émises par des fourneaux et des combustibles polluants à l’intérieur de leurs habitations. Si nous n’agissons pas très vite, le développement durable restera une chimère", s’alarme Tedros Adhanom Ghebreyesus.

    U

    n problème qui concerne peu les pays développés : la quasi-totalité des décès dus à la pollution de l’air se produisent dans des pays à revenu faible ou intermédiaire (en premier lieu en Asie et Afrique). A l’inverse, dans les pays à revenus élevés – notamment en Europe et sur le continent américain – les niveaux d’exposition sont moindres. Mais les habitants y sont tout aussi sensibles : celle-ci diminue en effet leur espérance de vie de 2 à 24 mois en moyenne. L’exposition aux particules fines, qui pénètrent les poumons et  le système cardiovasculaire, cause en effet des maladies graves, dont des cancers du poumon et des infections respiratoires, comme la pneumonie.

     

    Lire la suite

  • Cristallisation sensible de l'alphaone, synerstem, synerboost

    https://33101617.synerj-health.com/Articles

    Cliquez sur le lien ci dessu pour lire les articles dans leurs intégralités

    Cristallisation sensible de l'alphaone, synerstem synerboost

     

    Cristallisation alphaone synerstem synerboost

  • La klamath : un concentré de vitalité

     

    concentrdevitalit-1.pdf concentrdevitalit-1.pdf

    Pour lire l'article cliquez sur le pdf ci-dessus

     

     

    Lire la suite

  • Article principes-de-sante : AFA Biologiquement active

    Article Relayé : voir adresse http en fin de page

    Klamath, l’algue qui régénère

    Posté dans :Traitements 

    Sans doute du fait qu’elle pousse exclusivement dans le lac Upper Klamath en Oregon (USA) – où se rencontrent altitude, fort ensoleillement et arrivée permanente de sédiments volcaniques – l’algue Klamath (Aphanizomenon flos aquae, ou AFA) présente une composition exceptionnelle. L’étude de ses caractéristiques révèle une qualité et une quantité de micronutriments (l’ensemble des vitamines à l’exce ption de la D), d’oligoéléments (chrome, manganèse, etc.) d’antioxydants, (lutéine, astaxanthine, etc.) sans équivalent.

    Lire la suite

  • Etudes comparatives : les micros algues comestibles

     

    Comparatif afacomparatif-afa.pdf (467.56 Ko)

    Cliquez sur le pdf ci-dessus pour lire l'etude comparative